Restructuration et extension d’une maison typé Basque à Pessac

 
Extension : la structure en double trame croisé à 45°, forme d’alvéoles en losange, contreventements et bibliothèque
Extension : la grande bais vitrée et linteaux en poutre réticulée
Extension : La liaison avec la façade existante et sa baie cointrée
Un escalier, deux ondes croisées formant un escalier à pas japonais
La façade existante, une baie vers extension, l’autre vers la terrasse
Libéré des ses murs de refends, les espaces réunis ouvrent vers la cuisine lumineuse.
Extension : La façade exprime la structure intérieure
Façade : du sol à la toiture une ligne créée le lien entre extension et existant
Extension : l’abstraction de la façade architectonique
Extension : les volets

+ Triangles : Restructuration d’espaces existants et extension cote jardin …

Localisation : Pessac (33600)

En collaboration avec : Thomas Richard Architecte DPLG

Description du projet :

Le projet comprend la restructuration de la maison existante, d’une part, pour l’agrandissement des pièces du rez-de-chaussée et l’extension, d’autre part, avec un nouveau volume atypique.

L’extension est un volume atypique de forme complexe, posé à mi-niveau entre deux niveau qu’il relie, le niveau du sol du jardin, et le niveau de vie existant en hauteur.

L’extension se raccorde à la façade existante par un lien architectonique fort d’une ligne continue, reliant le niveau du sol du terrain à la toiture de la construction existante. La ligne marque cette liaison dans la perspective de la façade.

Le volume intérieur est structuré et agrémenté par une double trame croisée de charpente apparente en Douglas, formant des alvéoles en losanges et s’ouvre largement sur le jardin a l’Est par une large baie vitré, tout en s’orientant vers le Sud, de par sa façade en biais.

L’ extension propose le dialogue entre les différentes formes géométriques existantes et nouvelles : les « triangles » et les « losanges » dominent sans s’imposer, adoucie par les courbes des baies cintrées de la façade existantes.
La conception de cette enveloppe complexe, au delà de la forme, est définie par les choix techniques des matériaux utilisés, souhaité biosourcés, et revendiqués. Le bois compose sous différentes formes et essences la grande majorités de l’enveloppe en masse comme en volume.
Ossature bois + isolation bois = matières du projet > 80% bois ( dont + de 60% Douglas Français ) >> Biosourcé
Vêtures extérieures EPDM+Enduit mince minéral ( type ITE ) < 2%
Fondations béton < 16% des matières utilisé
Autre électricité, éclairages, chauffage etc. < 2%

Le projet ambitieux de modification des espaces existants du rez de chaussée a permis de proposer un séjour cuisine de 60m2 en supprimant 3 murs porteurs, remplacés par une super-structure en acier qui soutient l’étage.

Le projet est complété par une rénovation de l’étage, ajout de salle d’eau, et du sous sol